Akoulina Connell et des travailleurs culturels d'Halifax abordent la notion de chaîne de valeur.

Après trois journées complètes d’ateliers à Toronto, Halifax et Vancouver ainsi qu’une présentation récente au Sommet sur la transformation numérique à Banff en 2019, l’initiative Un avenir numérique lié de CAPACOA commence à faire parler d’elle. L’objectif principal de cette initiative est de faire en sorte que les événements des arts de la scène puissent être trouvés et partagés par les technologies d’intelligence artificielle (IA) dans la Toile. En ce moment, Siri, Alexa et tous nos autres outils de recommandation à base d’intelligence artificielle reviennent bredouilles lorsqu’on les interroge sur les spectacles locaux.

Collaborer pour un avenir numérique partagé

Pour combler cette absence d’information, un appel à l’action a été lancé pour une collaboration radicale dans le secteur des arts afin de tirer parti des données ouvertes liées et de créer un graphe des connaissances (artsdata.ca) appartenant au secteur. Qu’est-ce qu’un graphe des connaissances sur les arts ? C’est une base de données ouvertes infonuagique où les données sont détenues et autorisées par les organismes artistiques mêmes qui y contribuent. Idéalement, tout le secteur des arts et de la culture doit y participer et non seulement les arts de la scène.

Développement de partenariats

Partenariats internationaux

CAPACOA est un organisme de services pour les arts de la scène. Par conséquent, CAPACOA (au Canada) a établi un partenariat avec la Haute École spécialisée bernoise en Suisse et un consortium d’experts des deux côtés de l’Atlantique pour commencer à travailler sur un modèle standard de données liées — un cadre conceptuel avec des catégories qui décrit clairement les relations entre les points de données des arts de la scène et d’autres domaines de connaissances.

Création d’un graphe des connaissances canadien

Qui est en train de bâtir artsdata.ca ? La Culture Crée, une entreprise privée, œuvre à rendre les événements artistiques des arts de la scène découvrables. La Culture Crée travaille avec Crow’s Theatre et CAPACOA pour intégrer à artsdata.ca les données des événements des organisations artistiques individuelles. Sa technologie Footlight recueille des informations sur les spectacles à partir de sites Web existants et les convertit en métadonnées ouvertes liées lisibles par machine, qui offrent exactement le genre de données savoureuses qui nourrissent l’appétit d’Alexa, de Siri et des autres agents AI.

La défense des droits est un autre domaine où CAPACOA et ses partenaires ont été très actifs. Leurs porte-parole ont rencontré des représentants de Patrimoine canadien et du Conseil des arts du Canada pour leur faire part des avantages et du potentiel des données ouvertes liées pour la découvrabilité (sur le plan économique), la traçabilité (propriété intellectuelle et rémunération) et l’imputabilité (gouvernance et indépendance) afin que ces possibilités soient bien comprises et appuyées. Il est essentiel que le secteur des arts et de la culture du Canada se positionne pour être en mesure de profiter de l’évolution des technologies de la Toile sociale.

Initiatives de CAPACOA

CAPACOA joue un rôle de médiateur dans l’espace des données ouvertes liées en aidant à informer et à préparer les organismes artistiques et les intervenants clés grâce à trois activités principales :

  1. Programme de découvrabilité numérique : La Culture Crée intègre une première cohorte de 17 membres de CAPACOA pour mettre à l’essai sa solution Footlight en 2019-2020. Vous ne faites pas partie de la première cohorte ? Restez à l’affût pour de l’information en 2020, ou communiquez directement avec La Culture Crée pour explorer les options d’intégration.
  2. Programme de navigation numérique : Est-ce que votre organisme artistique :
    1. Intègre sa boîte à outils numérique ?
    2. Adopte des stratégies pour améliorer le référencement naturel social et sa relation avec de nouveaux publics ?
    3. Entame son premier plan d’action ou sa première numérique ?

      Quinze (15) heures d’encadrement gratuit peuvent vous donner l’avantage stratégique que vous recherchez. Répondez au questionnaire sur la maturité numérique et remplissez le formulaire de demande pour déterminer votre admissibilité.
  3. Recherche : Élaboration d’un modèle de données normatif, c’est-à-dire, un cadre de référence comportant des catégories claires et des descriptions des relations entre les points de données — et par conséquent, entre des ensembles de données — des arts de la scène. Il faut de tels cadres logiques pour tous les arts visuels, les métiers d’art, le cinéma indépendant et tous les autres domaines d’expression artistique. On encourage les autres organismes de services aux arts d’entreprendre ces travaux. La prochaine étape : bâtir une communauté qui met en pratique les normes sur les données ouvertes liées dans le domaine des arts et de la culture.

Se mettre en route : Wikidata

Tout artiste ou organisation artistique peut prendre quelques mesures élémentaires pour commencer à créer sans frais un ensemble de données ouvertes liées d’autorité. Rendez-vous sur wikidata.org, créez un compte d’utilisateur, puis commencez à saisir les informations d’un artiste en particulier ou d’une organisation artistique. Assurez-vous de lier le plus possible l’information à des sources Web faisant autorité. C’est tout ce qu’il y a à faire pour pouvoir décrire soi-même ce que l’on fait et sa façon de le faire. Nous devons nous mobiliser dès maintenant pour former artsdata.ca sur la façon de définir les arts plutôt que d’attendre qu’un autre le fasse pour nous. Restez à l’affût des initiatives Wikidata de CAPACOA sur le site Web de l’Avenir numérique lié et consultez les ressources Wikidata disponibles ici.

Se mettre en lien avec l’étranger

Il est essentiel de mettre en place de nouveaux partenariats — entre les disciplines artistiques et les pays — si l’on veut bâtir un avenir commun qui permettra à toutes et tous d’en profiter comme bon leur semble. Le gouvernement a vraisemblablement un rôle clé à jouer pour rallier le secteur de la culture au Canada ainsi que dans la promotion des partenariats nécessaires avec les pays partenaires. L’IFACCA, la Fédération internationale des conseils des arts et des agences culturelles, peut avoir un rôle à jouer à l’échelle internationale pour assurer qu’une approche collaborative inclusive est entreprise à l’échelle de la chaîne de valeur des secteurs des arts. Les stratégies de données ouvertes liées peuvent avoir une incidence sur la traçabilité et la protection de la propriété intellectuelle, en plus d’assurer la rémunération adéquate des créateurs d’œuvres. Il est logique de mettre en commun les ressources afin d’assurer la capacité de création et la stabilité des secteurs de la culture à l’échelle mondiale.

New entrance and facade of Canada's National Arts Centre in Ottawa, Ontario, Canada

Tout le monde connaît Wikipédia, la plus importante encyclopédie collaborative au monde. Son petite frère, Wikidata, ne jouit pas encore de la même popularité mais gagnerait à être connu.

Read more
Could Open Data Help Arts and Culture Listings? - snapshot from the blog post accompanying the report release

« Les agendas culturels ne fonctionnent plus. Est-que des données ouvertes pourraient les améliorer? » C’est la question qu’ont explorée des chercheurs gallois dans un rapport de Nesta et Satori Lab. Ils en sont venus aux constats suivants :

Read more

Nous voilà déjà à mi-parcours dans cette première année complète de l’initiative Un avenir numérique lié. Les travaux dans les différents volets de l’initiative ont beaucoup progressé. Et nous avons beaucoup appris en cours de route.

Nous avons préparé un rapport intérimaire, que nous désirons partager avec l’ensemble du secteur. Vous y trouverez des détails sur l’avancement de nos travaux.

Lire le rapport intérimaire Un avenir numérique lié

Nous y partageons aussi quelques réflexions à propos des défis relatifs à la transformation numérique dans les arts. En voici deux.

Read more

Si vous avez lu le rapport Lier l’avenir numérique des arts de la scène ou tout autre ouvrage sur la découvrabilité numérique, il est fort probable que vous ayez buté sur le terme « graphe de connaissances » et que vous vous soyez demandé ce que cela peut bien manger en hiver.

N’ayez crainte, vous n’êtes pas seuls. Même les experts ont de la difficulté à s’entendre sur ce qu’est un « graphe de connaissances ». On peut néanmoins dégager de ces débats qu’un graphe de connaissances est la combinaison de deux choses :

Read more
Les données structurées permettent aux spectateurs de trouver vos spectacles plus facilement : participez au Programme de découvrabilité numérique

CAPACOA invite les diffuseurs de spectacles à participer au Programme de découvrabilité numérique dans le cadre de l’initiative Un avenir numérique lié. Entre septembre 2019 et mars 2020, une première cohorte de 15 organismes aura l’occasion de travailler avec La culture crée / Culture Creates afin de traduire les informations sur leur calendrier de spectacles en données structurées lisibles par des moteurs de recherche et des systèmes de recommandation. De cette façon, tant les spectateurs locaux que les touristes pourront aisément trouver vos événements, peu importe quel appareil ou quelle application ils utilisent.

Lire la suite

Montréal, 21 août 2019 – « C’est quoi, un spectacle ? » Cette question en apparence simple, en cache plusieurs autres. Et les réponses varient selon que l’on s’adresse à une personne ou à une intelligence artificielle. Dans le second cas, les mots ne suffisent pas. Il faut des métadonnées descriptives accessibles et lisibles par des machines. C’est ce qu’a fait depuis belle lurette le secteur du film et ce à quoi s’attaque désormais celui du spectacle.

Lire la suite