Blog Post: Event Plugins and Schema

Si vous travaillez pour un organisme des arts de la scène, il est fort possible que vous utilisiez WordPress comme site Web. Si c’est le cas, vous utilisez sans doute un plugiciel pour gérer vos concerts et autres événements. Chez CAPACOA, notre initiative Un avenir numérique lié a voulu savoir dans quelle mesure les plugiciels d’événements utilisent les données structurées. 

Tous ne savent pas encore que l’ajout de données structurées à un site Web, le plus souvent sous forme d’un script JSON-LD masqué dans l’en-tête d’une page Web, donne à Google et aux autres moteurs de recherche une compréhension particulière du type de contenu et de la façon d’afficher l’information de façon utile et pertinente. Comme les recherches sur Internet sont un important moyen utilisé par les spectateurs de concerts pour trouver des spectacles, cette question de données structurées est extrêmement importante. 

Les données structurées d’un événement, c’est un schéma, c’est-à-dire, le plan général de la structure de données. Le cas qui nous intéresse est le schéma Event. Tous les schémas courants sont définis par un groupe de collaboration, comprenant de sociétés fondatrices comme Google et Microsoft et des contributions de la vaste communauté du Web.

Nous avons testé plusieurs plugiciels de gestion d’événements afin de découvrir le schéma Event qu’ils généraient. Les plugiciels ont été choisis en fonction du nombre d’installations actives, des renvois et de leurs fonctionnalités. Comme on retrouve les mêmes caractéristiques dans bon nombre d’entre eux, nous avons accordé moins d’importance à cet aspect bien que ce soit là un critère qui joue vraisemblablement un rôle important dans le choix d’un plugiciel. Enfin, étant donné son importance pour les organismes des arts de la scène au Canada, nous avons retenu des plugiciels qui ont la capacité d’être utilisés en français. 

Notre examen a porté sur les plugiciels suivants :

Nous avons monté un site Web d’arts de la scène et créé des événements dans chaque plugiciel. Nous avons testé le schéma à l’aide de l’outil de test des données structurées de Google. (Remarque : Cet outil est en train d’être rétrogradé par le test des résultats enrichis, que j’apprécie moins puisqu’il est plus lent et n’affiche pas le code aussi rapidement.)

Fait surprenant, notre comparaison constate que seul The Events Calendar a un schéma. Nous tenions pour acquis que beaucoup de ces plugiciels en auraient par défaut. Ils sont nombreux à assurer une optimisation du référencement naturel, mais sans aucune donnée structurée réelle. C’est peut-être parce que pour de nombreux programmeurs de plugiciels, les données structurées sont encore terra incognita.

Comme il était le seul à avoir un schéma, The Events Calendar se retrouvait par défaut en pôle position au départ de l’examen, même s’il lui manque plusieurs éléments clés du schéma. Plus précisément, eventAttendanceMode, eventStatus et performer manquent à l’appel, comme en témoigne l’avertissement déclenché dans Google. Ce n’est pas la fin du monde, mais nous espérions trouver mieux. Notons l’existence d’un plugiciel distinct pour ajouter eventAttendanceMode et eventStatus, mais je n’ai pas réussi à le faire fonctionner (le plugiciel n’a rien fait après son installation). J’ai pu voir eventAttendanceMode et performer fonctionner sur le site de démonstration. 

J’ai trouvé un autre plugiciel, Schema Glue pour Yoast et The Events Calendar, qui retient le schéma de The Events Calendar et intègre ses données à celui de Yoast. Toutefois, ce n’est pas très utile parce que des modes manquent dans The Event Calendar. Cela étant dit, j’ai utilisé The Events Calendar avec Schema Pro pour le schéma et le plugiciel Schema Glue pour supprimer The Events Calendar, ce qui m’a permis de remplacer le schéma de l’événement dans The Events Calendar par celui de Schema Pro. Lorsque j’ai activé Yoast, je me suis retrouvé de nouveau avec les événements en double. En principe, Google ne devrait pas vous pénaliser pour ça, mais les avis diffèrent à cet égard. 

Si les plugiciels d’événements de base ne fournissent pas un schéma de base, y en a-t-il qui peuvent s’en charger? Nous avons trouvé un grand nombre de plugiciels qui affirment pouvoir le faire. Nous en avons choisi quelques-uns en nous basant sur ces affirmations. 

  • Schema Pro v2.1.1 – plugiciel expressément conçu pour générer des données structurées qui inclut les événements
  • Rank Math v1.0.45 – plugiciel de référencement naturel populaire qui propose un schéma
  • Yoast SEO v14.5 – plugiciel de référencement naturel très répandu qui ajoute aussi un schéma.
  • Event Schema v1.1.1 – peu d’installations, mais concentré uniquement sur un schéma d’événement et les données structurées

Tous ces plugiciels proposent d’autres schémas, mais un obstacle de taille s’est rapidement profilé : certains nécessitent une double saisie manuelle des données d’un événement. Avec Schema Pro et Rank Math, il faut saisir les mêmes données dans des zones distinctes d’une page d’événement. Ce dédoublement de l’effort peut augmenter le nombre d’erreurs. 

Schema Pro

Schema Pro s’est vite classé en haut de notre palmarès en ajoutant un schéma à la plupart des pages. Il peut ajouter un schéma pour une grande variété de types de contenu. Je n’ai choisi qu’Event, mais Person et Local Business étaient également possibles, ce qui est utile pour les arts. Person pourrait être l’artiste et Local Business votre organisme, surtout si l’organisme artistique gère un bureau ou une salle.

Pour chaque schéma, comme Event, vous indiquez la valeur spécifique de la propriété que vous désirez utiliser. C’est pratique pour les propriétés qui ne changent pas comme la devise ou le pays. 

Rappelons toutefois qu’avec Schema Pro, il faut saisir les données deux fois.

Par exemple, avec Modern Event Calendar, il faut saisir les données ici dans le calendrier :

Puis, il faut les entrer de nouveau dans Schema Pro. Comme on peut le constater, j’ai associé à l’avance certains champs à une propriété afin de baliser automatiquement certaines propriétés. 

Il n’y a aucun doute que c’est fastidieux. 

Toutefois, nous avons observé beaucoup de différences dans la mise en forme des données qui font qu’il n’est pas du tout simple de renseigner automatiquement certains champs. Ainsi, il y a beaucoup de différents formats pour les dates et le balisage automatique a eu de la difficulté à interpréter tous les formats de dates d’événement.

Néanmoins, Schema Pro est très puissant et il est vite devenu notre outil de prédilection pour ajouter un schéma. Une fonctionnalité que j’aurais bien aimé avoir est la possibilité d’ajouter des champs pour ajouter de nouvelles propriétés à un schéma spécifique, plutôt que d’avoir à attendre une nouvelle version pour le faire. 

Un aspect performant de Schema Pro est sa capacité de définir des schémas spécifiques pour des pages particulières comme les pages Contact et À propos. Google préfère avoir le schéma « Nom-Adresse-téléPhone » (NAP) sur ces pages pour indiquer des schémas de haut niveau. Schema Pro vous permet également de définir l’information sur votre organisme et vos coordonnées pour la page d’accueil.

Schema Pro vous permet également de définir le champ sameAs pour People. C’est utile parce que le champ sameAs lie un artiste particulier à une référence externe comme par exemple un compte de média social, un élément Wikidata ou une entrée Wikipédia. Mais il n’y pas de champs sameAs pour les interprètes dans Event.

Yoast

Yoast est un puissant outil de référencement naturel qui vous permet de définir des mots clés et du contenu fondamental pour chaque page. L’ajout de métadonnées avec Yost est très puissant. Yoast n’ajoute pas le schéma Event, mais il ajoute un schéma général WebPage aux pages Event. Il ajoute aussi le schéma différent Article ainsi que Website. Comme il y a beaucoup d’installations de Yoast, il est probable que toutes les solutions fonctionneront avec Yoast.  Yoast a également une capacité élargie si l’on en croit sa documentation

Yoast étend également le schéma à l’aide de plugiciels multiples. Chacun de ces plugiciels prolonge le schéma à différentes fins. 

Rank Math

Rank Math est un plugiciel de référencement naturel semblable à Yoast, ce qui fait qu’on n’utiliserait pas les deux en même temps. À vous de choisir le plugiciel de référencement naturel que vous préférez. Rank Math a publié un article utile décrivant des bouts de code enrichis et la configuration du schéma. 

Avec Rank Math, on renseigne le schéma en fonction du type de publication et on définit un peu de balisage automatique, mais il n’est pas aussi spécifique que Schema Pro. 

Rank Math a une bonne option pour ajouter des données additionnelles sur la page, mais comme pour Schema Pro, il n’est pas possible d’ajouter les propriétés manquantes. 

Rank Math a une extensibilité qui permet aux développeurs de le faire, mais ça me semble peu pratique pour un administrateur typique des arts. 

Pour le schéma Event, la propriété Organizer manque dans Rank Math, ce qui est malheureux. Dans un message de son service d’assistance en mai 2020, Rank Math suggère la possibilité d’attendre à une future mise à jour. 

Recommandation globale

Tout compte fait, si vous désirez utiliser des plugins, la meilleure combinaison que j’ai trouvée était la suivante :

  • Yoast for SEO
  • Schema Pro 
  • Modern Events Calendar Lite

J’ai configuré ces trois plugiciels pour avoir tous les renseignements utiles d’un l’événement sans erreurs. C’est également ce trio qui m’a proposé le schéma le plus complet.

La triste réalité en guise de conclusion 

La mise en œuvre de schémas est très limitée dans beaucoup de plugiciels, à mon avis à cause de la façon limitée qu’ils envisagent les schémas. Conçus surtout pour des applications de commerce électronique et commerciales, ces plugiciels sont d’une utilité limitée pour notre monde des arts de la scène. 

Ainsi, aucun des plugiciels ne peut gérer plusieurs organismes ou des interprètes multiples, une configuration courante pour de nombreux événements des arts de la scène. Ce n’est peut-être pas un gros problème dans le cas d’un organisme qui propose invariablement une offre semblable dans la même salle. 

L’utilisation de ces plugiciels pour des festivals est également problématique parce que ces derniers nécessitent une gestion de super et de sous événements. Toutefois, il serait possible de contourner ce problème en utilisant des organismes parents et enfants, mais ce n’est pas la même chose. Il faudrait entreprendre plus de recherche pour examiner plus en détail les fonctionnalités pour les festivals. 

L’utilisation de sameAs est un autre aspect important des schémas et des plugiciels. sameAs est un puissant moyen de relier les organismes, les artistes et les événements au Web de données ouvertes liées. Tel que défini sur Schema.org, sameAs est l’« URL d’une page Web de référence qui indique sans ambiguïté l’identité de l’élément. Autrement dit, c’est l’URL de la page Wikipédia, de l’entrée Wikidata ou du site Web officiel d’un élément. » Ce qui est merveilleux avec ça, c’est que l’entrée Wikidata d’autorité est très puissante parce qu’elle peut être interreliée à d’autres fichiers d’autorité (VIAF, ISNI) et à des bases de connaissances ouvertes (MusicBrainz, IMDb, Artsdata). 

Autre conseil pratique de même ordre que sameAs, l’utilisation d’additionalType vous permet d’attacher le genre d’une pièce ou événement en particulier à un article Wikipédia en utilisant Productontology. Ce site est un dictionnaire des types de produits et de noms de marques pour ajouter aux sites Web des liens aux articles Wikipédia. Vous pouvez utiliser cette ontologie pour décrire n’importe quel genre d’arts de la scène où il y a une entrée correspondante dans Wikipédia de langue anglaise. C’est très pratique pour rattacher des genres. 

En tenant compte de tout cela, je dirais que la meilleure approche est de saisir toutes les données structurées d’un événement manuellement et de ne pas utiliser le schéma offert par les plugiciels ou tout au moins, d’utiliser la combinaison de plugiciels pour le schéma NAP (Nom-Adresse-téléPhone) et de renseigner chaque schéma d’événement manuellement. J’admets que c’est assez onéreux, mais c’est le meilleur moyen de s’assurer d’obtenir la meilleure qualité. Lorsqu’on pense à la façon dont il faut rédiger les schémas des arts de la scène, il y a définitivement un avantage à le faire manuellement. J’ai trouvé un plugiciel simple qui permet des scripts d’en-têtes et de pieds de page personnalisés à inclure dans chaque page spécifique. 

En conclusion, les schémas sont un puissant moyen que peuvent mobiliser les organismes des arts de la scène pour que leurs événements et leur organisme soient catégorisés et indexés avec plus de précision par les moteurs de recherche. De plus, au fil de l’évolution de l’initiative Un avenir numérique lié, le schéma sera la pierre angulaire que nous utiliserons pour créer une base de connaissances partagée (un graphe de connaissances) pour les arts de la scène, ce qui est un avenir vraiment prometteur.

“Coffee chat and chew: Event Plugins, Schema and WordPress”: Join us, Nov 12 at 10:30 AM PT ( 1:30 Eastern Time) for “Coffee chat and chew: Event Plugins, Schema and WordPress!” Come share and learn approaches to adding event schema to your WordPress site with Jai Djwa. Jai will informally present his recent research findings on the topic. Share your own thoughts and meet a group of like-minded arts organizations.

Register in advance for this meeting: https://bit.ly/3d0QIio
After registering, you will receive a confirmation email containing information about joining the meeting.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *